Les différences de vie France/Malte

Cet article vous permettra de prendre vos dispositions afin de préparer au mieux votre séjour chez nous

Futurs résidents Maltais: les différences de vie entre la France et l'île de Malte

Vous souhaitez passer un séjour plus ou moins long à Malte ? Vous avez peur de ne pas vous adapter au mieux à la vie Maltaise ? Ou vous avez simplement peur de l’inconnu ? Rassurez-vous, la vie sur l’île n’est pas bien différente de celle de la France, ou du moins vous saurez vous adapter très rapidement. De plus, il y a beaucoup d’expatriés à Malte, donc chacun apporte sa touche de culture du monde entier et le mélange fait que les mentalités ne sont pas fermées. N’hésitez pas à tenter l’expérience !

Nous allons vous résumer les différentes différences entre la France et l’île de Malte sur des sujets divers, vous n’aurez donc plus aucun souci à vous faire là-dessus.

Le climat

On ne vous apprend rien, à Malte, il fait principalement très beau et très chaud. De mars à novembre, les températures sont très agréables : souvent comprises entre 20 degrés et 35 degrés en plein été. Prévoyez donc des vêtements dans lesquels vous vous sentirez bien si vous venez à cette période.

Les températures ne diffèrent pas beaucoup entre le matin et le soir sur l'île. Contrairement à la France où il peut faire froid le matin et très chaud l'après-midi, le climat méditerranéen de l'archipel nous permet d'avoir des températures très chaudes toutes la journée. 

Parfois, de lourds orages peuvent s’abattre sur l’île. Le mieux sera alors de vite rentrer au sec chez vous, dans un café ou profiter du patrimoine culturel et historique de Malte en intérieur.

Si vous venez en hiver, prévoyez des vêtements chauds, car avec l’humidité et les températures qui peuvent atteindre 10° en moyenne au minimum, les journées sont fraîches dans l’ensemble, et les appartements ne sont pas forcément aussi bien isolés qu’en France. 

Bref, selon la saison le climat change quand même, alors prévoyez tout cela avant de partir pour ne pas être surpris une fois sur Malte. 

Climat malte         Blue lagoon

 Les transports

Première info à noter lorsque l’on décide de se rendre à Malte, ici nous conduisons à gauche. En vérité c’est un peu comme au Royaume-Uni, tout est inversé… La place du volant ainsi que le sens de circulation également ! Mais ne vous inquiétez pas pour ça, tout le monde s’y habitue très vite et si vous ne souhaitez pas conduire par peur de vous tromper, les transports en commun sont très performants et vous emmèneront où vous voudrez. Si vous restez peu de temps, on vous conseille d’acheter les cartes Tallinja de 12 trajets, mais si vous comptez rester plus de deux mois, il est utile de créer une carte Tallinja nominative sur leur site internet : elle vous permettra de payer chaque trajet moins de la moitié du prix normal. 

Tallinja

Vous aurez aussi la possibilité de passer par des agences similaires à Uber ici : Bolt, Cool we pool, et e-cabs mais il existe aussi des taxis si vous voulez planifier quelque chose.

Les logements

Pour se loger à Malte, les prix varient énormément. La solution la plus économique reste de trouver un logement dans les terres, mais sans vue sur la mer le charme de cette petite île n’est plus le même. Vous pouvez sinon opter pour une colocation. Deux avantages de cette alternative : le prix attractif des différentes colocations, mais aussi la possibilité d’y rencontrer des gens de différentes nationalités, et de débuter une vie sociale dès son arrivée sur l’archipel. Il est important de comparer différentes offres de logement avant de se décider, car on y voit vraiment de tout. À vous de définir votre budget.

Beaucoup d’entre vous ont surement déjà cherché un logement et sont tombés sur des articles mentionnant les différentes arnaques sur l’île : alors oui il y en a, mais pas de là à en faire tout un plat… Le plus important est alors de ne pas se jeter sur le premier appartement venu, et virer directement une somme d’argent pour la caution. À Malte, la plupart du temps vous aurez à envoyer la caution avant même votre arrivée sur l’île, cela peut faire peur à certains. Pour éviter les arnaques, nous vous conseillons soit de faire en sorte de ne pas avancer une somme conséquente d’argent avant même d’avoir visité l’appartement, soit de passer pas une agence de location basée à Malte, ou par des propriétaires Français, résidents à Malte.

Pour finir, à noter que dans tout type de logement, vous n’aurez pas de prises de courant françaises, elles sont de type G « grande bretagne » alors prévoyez un adaptateur !

logement

Les habitudes de vie

Les habitudes de vie Maltaises sont différentes de celles en France. Du fait du climat, dans l’ensemble plus chaud et donc plus doux le soir, il est plus rare d’inviter ses amis ou ses proches pour des repas à la maison. Dans les mœurs, les habitudes sont plutôt orientées dans les restaurants, les cafés, les balades au bord de la mer ou les longues discutions sur la plage.

Pour la vie sociale des expatriés, mais aussi des jeunes maltais, c’est aussi assez différent de la France. En effet, nombreux sont les étudiants qui viennent effectuer un stage sur l’île, ou quelques mois pour apprendre la langue. Ce sont principalement des personnes très ouvertes d’esprit, en quête de nouveaux horizons pour leur développement personnel et professionnel. Il n’est donc jamais très difficile de se socialiser et de rencontrer des personnes du monde entier. Seul problème : ce sont principalement des séjours assez courts… Quelques mois, un an, voir quelques années pour les plus aventuriers d’entre eux, mais vient toujours le jour du départ. Difficile donc de forger des amitiés sur le long terme à Malte, mais si vous aimez rencontrer de nouvelles personnes et découvrir de nouvelles cultures, c’est l’endroit où vous rendre.

La langue

Il y a deux langues officielles sur l’île : Le maltais et l’anglais. Mais pas de panique si vous ne parlez pas un mot de maltais, tout le monde comprend et parle très bien anglais, et vous n’aurez aucun problème à vous faire comprendre en anglais. Comme nous vous l’avons déjà dit, il y a de nombreuses nationalités sur l’île (français, italien, espagnols etc…) donc vous entendrez parler des langues différentes dans les rues de l’archipel, mais l’anglais reste la langue la plus utilisée.

L'alimentation

Les Restaurants/fast-food au sens large sont nombreux sur l’île et vous trouverez votre compte si vous souhaitez manger à l’extérieur. Les traditions culinaires le sont aussi, on vous laisse vous référer à notre article sur le sujet. Vous trouverez de tout au niveau du prix des restaurants.

En supermarché, le prix est à peu près similaire aux supermarchés en France, privilégiez Lidl car ils ont des prix compétitifs sur tout type de produits. Mais oubliez les produits français, plus de bonnes baguettes, de fromages français ou de marques qu’on a l’habitude d’acheter, il faudra privilégier les marques locales, ou italiennes, car les produits importés de France sont très souvent les plus chers !

Pâtes

Le travail sur l'île

Il existe de nombreuses activités pour les expatriés sur l’île : des stages, des cours dans une école de langue pour ceux qui veulent améliorer rapidement leur anglais, ou encore du travail. À vous de vous décider sur ce qui vous intéresse le plus une fois arrivé sur l’archipel.

Les quelques points à savoir avant de venir travailler à Malte :

  • Le salaire minimum est bien plus bas qu’en France (un peu plus de 760€ par mois).
  • Le nombre d’heures passées au travail est parfois plus important (environ 40 h donc 8 h par jour).
  • La période d’essai est parfois plus longue (elle peut atteindre jusqu’à 6 mois).
  • Pour les congés maladie c’est à peu près le même principe qu’en France, il faut prévenir son employeur, et dans la plupart des cas pour des arrêts longs, se munir d’un certificat médical.
  • Les employés sont souvent de nationalité différente, une adaptation et un bon sens relationnel sont un plus lorsque vous souhaitez rentrer dans une entreprise.
  • La carte eResidence est nécessaire pour un travail de plus de 3 mois, mais pas de panique, elle est très rapide à faire et vous facilitera la tâche dans certaines demandes (ouverture compte bancaire…)
  • Très souvent, les jours fériés sont rattrapés en semaine au contraire de la France. Ici, un jour férié est un droit et de nombreux employeurs accordent un jour off à leurs employés s’il tombe pendant le week-end.

travail

Conclusion 

Si tu souhaites toujours partir à Malte, et que tu as intégré toutes ces informations, nous sommes heureux de te compter parmi nos heureux concitoyens ! Comme tu as pu le voir, dans le mode de vie maltais, il y a quelques différences, mais nombreux sont les expatriés qui souhaitent se rendre à Malte, et ne quittent l’île qu’après de nombreuses années, ou souhaitent faire leur vie ici, il fait bon vivre… Passez le cap !