Pâques à Malte

Si pour nombreux Pâques fait référence aux œufs de chocolat et au début du printemps, sur l’île de Malte il s’agit d’un jour spécial.

Les Maltais étant extrêmement attachés aux traditions, l’aspect religieux en cette période est très présent. De fortes valeurs sont transmises de génération en génération.

 

Célébrations 

 

Durant la semaine Sainte, de nombreux festivals, cortèges, célébrations, représentations et jeux animent les villes de Malte et de Gozo. D’impressionnants regroupements de milliers de Chrétiens se font dans les rues de Malte. Des marches de nuit de plus de 30 km avec des prières, des ravitaillements, des encouragements … sont organisés. 

 

Vous l’aurez compris - la semaine de Pâques à Malte est impressionnante !

Cette semaine est plus célébrée que d’autres grandes fêtes religieuses, telles que Noël ou la Pentecôte.

Les rues de Malte sont illuminées et décorées, un magnifique spectacle pour vos yeux, même si vous n’êtes pas croyant.

 

Cette semaine sainte est, pour les Chrétiens, la dernière partie du Carême. La passion du Christ est commémorée, et c’est la fin d’une période de jeûne et de pénitence. Le début des festivités commence le dimanche des Rameaux, une semaine avant le dimanche de Pâques. Cependant, les Maltais commencent réellement les célébrations le vendredi précédant - le vendredi saint - avec une procession dans certaines villes comme La Valette, Luqa, Rabat, Zejtun et aussi à Gozo.

 

Le Vendredi Saint est un jour férié et des défilés sont organisés avec des Chrétiens habillés en romains. Il s’agit de reconstructions historiques influencées par ce catholicisme ancien ancré dans la société maltaise.

Cette semaine de célébration se clôture avec un dimanche de Pâques placé sous le signe de la joie. 

A La Valette, et aux Trois Cités l’événement a une grande ampleur avec des cloches qui résonnent dans les villes et des célébrations religieuses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Spécialités culinaires  

 

Pendant le Carême, les Maltais évitent de manger des sucreries et préparent souvent des « Kwarezimal », un gâteau doux, à base de miel et d’épices (eh non, le miel n’est pas du sucre !). 

 

Des grands repas de famille sont organisés le dimanche de Pâques pour clôturer cette période d’abstinence, avec, en entrée, le « Kusksu », une soupe de fèves et d’autres légumes.

Depuis des générations, une tradition est restée ancrée dans les habitudes des Maltais. Les enfants préparent chacun leur «Figolla», il s’agit de gâteau sec à base d’amande, de chocolat ou d’autres goûts. Décorés comme ils le souhaitent, avec différentes couleurs et motifs, le gâteau est par la suite dégusté. C’est une coutume, le dimanche de Pâques tout le monde mange un morceau de « Figolla » afin de poursuivre l’année avec prospérité.

 

D’autres spécialités sont à retrouver, telles que le Le « Qaghaq ta’ l-Appostli ». Il s’agit de pains décorés avec des amandes et des graines de sésame, traditionnellement préparés par les détenus et vendus devant la maison d’arrêt.

Les Maltais sont toujours ravis de partager leur spécialités culinaires et leurs défilés avec les visiteurs, alors n’hésitez pas à prévoir une petite semaine de vacances à Malte pour les fêtes de Pâques.