Les mariages maltais, hier et aujourd’hui

Comment se dit-on oui à Malte ?

Auparavant, les mariages maltais étaient célébrés en grande pompe, avec tout un ensemble de traditions à respecter. Aujourd’hui, c’est un peu différent, et les mariages sur l’île ressemblent davantage à ceux d’ailleurs en Europe. Pourtant, les mariages maltais ont bien quelques spécificités ! À vous qui êtes invité à un mariage maltais, qui souhaitez vous marier à la manière locale ou qui voulez simplement en apprendre plus sur le sujet, nous vous expliquons tout.

 

Dans les coulisses d’un mariage maltais traditionnel

À Malte, historiquement, la mariée n’avait pas le choix de son mari, sans surprise. Lorsque les parents de la jeune fille décidaient qu’il était temps pour elle de se marier, ils plaçaient un pot de bonbons sur un support en pierre à l’extérieur de la maison. Une fois le pot remarqué, un prétendant venait se faire connaître et une première fête de fiançailles était généralement célébrée.

Ensuite, le jour du mariage, les époux étaient accompagnés par des musiciens et chanteurs jusqu’à l’église. Un grandbanquet est organisé et les convives amènent généralement du vin ou de la nourriture, en guise de cadeau. Une autre coutume des mariages traditionnels était les danses avec des castagnettes. La jeune mariée maltaise devait passer encore 8 jours dans sa maison familiale avant de pouvoir enfin rejoindre son mari.

Les mariages à Malte aujourd’hui, à quoi ça ressemble ?

 Aujourd’hui, les mariages maltais ressemblent bien plus à ceux des autres pays d’Europe. S’ils sont devenus modernes, quelques traditions subsistent encore. Comme en France, on lance des confettis et du riz aux mariés, mais on fait aussi voler des oiseaux blancs.

 Les préparatifs d’un mariage maltais

Les Maltais s’y prennent en général très tôt pour faire leurs réservations. C’est encore plus vrai lorsqu’ils souhaitent se marier la veille d’un jour spécial, comme le 15 août ou le 8 septembre par exemple (deux importantes fêtes religieuses). La majorité des mariages se font à l’église. Les maltais apprécient d’ailleurs davantage les petites chapelles (comme l’église St Joseph de Santa Venera) que les grandes églises pour célébrer leur union.

 Très peu de Maltais se marient en petit comité. C’est possible, mais la plupart n’en ont tout simplement pas envie. En général, les invités sont nombreux. La plupart des endroits disponibles à la location pour organiser la réception ont une capacité maximale de 500 invités debout.

 Comment s’habille-t-on ?

 Certaines mariées suivent la tradition connue des quatre éléments porte-bonheur. Elles portent ainsi quelque chose de vieux (qui représente le passé de la mariée), quelque chose de bleu (pour la fidélité), quelque chose de neuf (pour le futur bonheur du couple), quelque chose d’emprunté (pour porter chance).

La plupart du temps, comme en France, la mariée porte une robe blanche, même si ce n’est pas une obligation. Le marié loue généralement un costume pour l’occasion. Les demoiselles d’honneur et témoins doivent s’habiller dans une couleur choisie par les mariés, qui sera aussi la couleur dominante des compositions florales. Pour les invités, on ne porte surtout pas de noir !

Un mariage maltais, comment ça se passe ?

Lors de l’entrée à l’église, le cortège nuptial a aussi son importance à Malte. En général, la mère de la mariée est la première à faire son entrée. Vient ensuite le marié, qui s’installe près de l’autel. Les témoins et demoiselles d’honneur suivent.  Enfin, la mariée arrive, accompagnée de son père. En général, la sœur ou une autre femme de la famille de la mariée tient le voile, suivie des enfants d’honneur, qui lancent des fleurs sur leur chemin.

Depuis quelques années, certains couples Maltais se laissent aller à un peu d’excentricité en faisant accompagner leur cérémonie par des joueurs de cornemuse : originalité assurée !

Pour les mariages maltais, pas de vin d’honneur. Cette tradition très respectée en France n’existe pas ici. Lors des mariages avec de nombreux convives, le repas n’est pas un menu fixe préparé avec un traiteur. Des stands sont mis à la disposition des invités avec différents types de plats proposés et chacun se sert.

mariage à malte banquet

Au terme de la réception, une soirée d’après mariage est généralement organisée. Toutefois, si cette soirée est un élément incontournable du mariage français, c’est quelque chose de relativement nouveau à Malte. Les mariés louent en général une salle, un DJ ou un groupe de musique, un photographe et de quoi manger, pour poursuivre la fête.

Enfin, lorsque celle-ci se termine bientôt et que les mariés partent, les invités suivent la tradition en portant les jeunes mariés sur leurs épaules. Ces derniers peuvent ensuite quitter la fête, en limousine, en « karozzin » (calèche traditionnelle Maltaise) ou même en traversant le Grand Port dans un bateau taxi traditionnel « Dgħajsa ».

 

Finalement, les mariages maltais d’aujourd’hui ne ressemblent plus vraiment aux fastueuses cérémonies d’antan. Quelques traditions subsistent toutefois, ainsi que des différences avec les mariages français. Si vous prévoyez de vous dire oui à Malte ou d’y passer vos premiers moments de couple marié, nous vous recommandons notre article Se marier ou partir en lune de miel à Malte.